Lumiprod – Photographe Vêtements E commerce

Photographe Vêtements E commerce

La photo de vêtements e commerce : faites-vous remarquer !

Avec l’explosion du e-commerce, la photographie de vêtements connaît un immense essor depuis ces dix dernières années. Elle est devenue un pôle incontournable de la vente en ligne. Notamment, dans le secteur de la mode. En effet, l’image est le premier élément à soigner  pour capter l’attention de l’internaute. Plutôt que de craquer devant une vitrine, l’internaute est incité à faire de “l’arrêt sur image”. Et pour attirer son attention, quoi de plus efficace qu’une belle photo ? Dans la mode, où l’image a toujours eu un rôle prépondérant, la photo est naturellement devenue l’un des principaux vecteurs de la vente en ligne.
Que ce soit pour les vêtements en série à petit prix ou pour les pièces uniques de couturier, l’image est toujours au centre du dispositif commercial. Plus le prix risque d’être dissuasif, plus l’image doit se montrer persuasive ! Tous les produits, y compris les plus onéreux, doivent miser sur la photo pour attirer, rassurer, inciter.

Un photographe e commerce au service de votre collection

D’où, l’importance de confier votre collection à un photographe de vêtements expert du e commerce. Grâce à son expérience auprès de nombreuses marques de prêt à porter, Lumiprod vous accompagne dans votre stratégie commerciale. Que vous soyez une marque de créateur en lancement ou une enseigne de renom, notre studio photo s’adapte à vos contraintes pour vous proposer une solution sur mesure.
Notre objectif : vous garantir de beaux visuels qui sauront mettre en valeur vos produits et capter l’attention des internautes.

Plusieurs options pour photographier les vêtements

En fonction de votre cible et du type de vêtements que vous commercialisez, il existe plusieurs options de présentation.

  • Tout d’abord, le shooting porté sur mannequin

    Les photos portées se réalisent sur mannequin vivant. Cela permet de valoriser le produit en conservant le porté naturel du textile, sublimé par la mannequin. De plus, le vêtement peut être photographié sous toutes les coutures en faisant varier les poses : face, trois-quarts, profil,  dos, zoom sur des détails… En effet, ce type de shooting offre l’avantage de pouvoir augmenter le rythme de travail par rapport au ghost, piqué ou à plat. Une fois le mannequin habillé, il est rapide d’enchaîner plusieurs poses. On peut distinguer deux types de shooting porté :

    – Soit, on opte pour le shooting sur mannequin non reconnaissable.

    Lors de la post-production, au moment du recadrage des images, le mannequin est recardé sous le nez. Il devient par conséquent non reconnaissable. Cette méthode évite les frais de coiffure maquillage. Elle évacue du même coup la question des droits à l’image du mannequin. Elle permet, en outre, d’adopter un rythme de travail plus soutenu. Donc de shooter plus de références sur une journée.

    – Soit, on privilégie le shooting sur mannequin reconnaissable.

    En ce cas, le visage du mannequin n’est pas recadré et apparaît donc sur la photo finale. Pour ce type de shooting, il est préférable de confier la coiffure et le maquillage à une (ou un) styliste maquilleuse professionnelle. En effet, il faut prévoir régulièrement un “raccord maquillage” ou coiffure. Notamment après les changement de tenues. Très qualitatif, ce type de photo shot convient traditionnellement à la réalisation de look book ou d’un catalogue papier. Il est également de plus en plus apprécié en e commerce sur Internet.

  • Ensuite, la photo de vêtements à plat ou piqués

    Le vêtement est présenté de face, sur fond blanc. Cette technique à plat / piquée est très utilisée par la presse. Elle sert notamment à alimenter les pages shopping des magazines. On peut la décliner sous deux formes :

    – Soit, le vêtement est photographié posé à plat, horizontalement.

    La méthode est privilégiée, par exemple, pour les vêtements d’enfant, les petites pièces comme les bonnets ou encore les pièces trop lourdes pour être piquées comme les manteaux.

    – Soit, le vêtement est piqué verticalement sur un support pour mieux conserver le tombé naturel du textile.

    Sous cette forme, la technique nécessite impérativement l’intervention d’une styliste. Aussi appelée piqueuse, la styliste assiste le photographe en fixant chaque vêtement au moyen d’épingles. A la retouche, le produit est détouré et les épingles, bien entendu, supprimées.

  • Enfin, la photo de vêtements sur ghost

    Le vêtement est présenté en volume avec un effet 3D, comme si il était porté. Techniquement, le photographe e commerce shoote d’abord le produit sur mannequin de vitrine, ou stockman. Le principe consiste à photographier en volume. Ensuite, le mannequin est rendu invisible à la retouche. Il disparaît en phase de post-production, comme un fantôme ou ghost en anglais. Enfin, un retoucheur reconstitue le fond du vêtement, par photomontage, pour donner l’effet 3D. Ce type de shooting est très prisé. Notamment pour la photo de vêtements à caractère technique. Comme, par exemple, les vêtements de sport.